Valérie Lessard et Janice Beaudoin : 2 objectifs opposés, 1 volonté de réussir

À chaque mois, vous pourrez lire un témoignage de l’un(e) de nos client(e)s.

L’exemple parfait dans cet article de deux cas différents et deux styles d’entraînements différents avec la même entraîneure. Malgré le contexte opposé, s’il y bien une chose à laquelle Janice et Valérie se ressemblent c’est dans leurs volontés de réussir, peu importe la grandeur du travail à parcourir.

L’Histoire de Valérie

Excuses par-dessus excuses je me suis bien rendue compte que mon plus grand adversaire c’était moi-même! Je m’appelle Valérie Lessard, j’ai 24 ans et j’ai commencé l’entraînement en décembre 2016. Bien des choses ont changé depuis, évidemment les chiffres, mais surtout mes priorités.

Je suis devenue travailleur autonome en septembre 2014 et j’ai mis tout mon énergie sur mon institut d’esthétique. J’y dédiais tout mon temps, tellement que ma clientèle a explosé d’un coup ! Bonne nouvelle pour les affaires, mais moins bonne pour ma santé ! Manque de sommeil, stress, sédentarité, mauvaise alimentation, etc. Bref, tout y était pour un gain de poids assez proéminent en peu de temps. Deux ans plus tard, quand j’ai constaté que mes vêtements d’hiver ne me rentraient plus sur le dos j’ai «c-a-p-o-t-é» ! Alors, j’ai empoigné le téléphone et j’ai pris rendez-vous à la Cité Sportive pour me faire suivre en entrainement privé. Depuis, mon hygiène de vie a basculé pour le mieux. C’est aujourd’hui que je me rends compte que mon «supposé» manque de temps se traduisait par de longues soirées à écouter Netflix en mangeant des aliments pas toujours bons pour moi.

Mon moment de relaxation c’est devenu l’entraînement, c’est là que je me retrouve dans ma bulle avec moi-même et que je pense juste à courir plus vite, prendre plus lourd, mettre plus de résistance, etc. Jamais je n’aurais pensé qu’en Mars 2018 je ferais mon premier pentathlon ! J’avais peine à courir dix minutes sans avoir envie de me cracher les poumons. Les séances privées de la Cité Sportive m’ont permises de devenir assidue, de me dépasser et de prendre le temps pour ma santé!

À tous ceux et celles qui prônent le manque de temps c’est un gros mensonge que vous vous faites à vous-même…La gestion des priorités c’est ce que j’ai appris.

L’Histoire de Janice

Je n’ai jamais vraiment eu d’intérêt à faire de l’activité physique. Jusqu’au jour où avec mon travail de barbière je devais me rendre chez la massothérapeute presque à toutes les semaines pour remédier à mes douleurs aux épaules et au dos. À seulement 21 ans. Alors, je me suis dit qu’en commençant à m’entraîner j’allais avoir plus d’endurance pour pouvoir terminer une journée de travail sans avoir mal partout. Je suis arrivée à la Cité Sportive, j’ai rencontré mon entraîneure Josianne en lui expliquant ma problématique. Je lui ai alors dit : «Je veux aussi des gros bras, je veux des muscles.»

Une fois que l’on dépasse la gêne de commencer et que l’on apprend tranquillement les méthodes d’entraînements, on y prend goût. Ma motivation s’est vite transformée en de mini objectifs que je me suis fixés. Au début, je voulais être capable de lever l’équivalent de mon poids, et ensuite lever le double de mon poids, ou encore faire 20 bons pushup. Maintenant, mes objectifs sont infinis puisque je veux tout essayer et réussir.

Pour ma part, je ne vise pas perdre du poids du tout, mais bien gagner en force et en muscles. C’est encore avec des yeux remplis de volonté que je ‘’tripe’’ à chaque nouveau programme que ma coach m’apporte. La diversité c’est la grande beauté de la Cité Sportive. La diversité des membres, des activités et du personnel. Je suis chanceuse d’être membre dans un centre aussi familier en y côtoyant des amies, des connaissances et certains de mes clients.

Je vous invite à me suivre sur mes réseaux sociaux pour profiter des différentes promotions avec mon code promo, janiceCS, que vous offre la Cité Sportive avec ma collaboration comme promotrice! Autant pour les membres déjà existants que pour les nouveaux membres.
Instagram: janicebeaudoin Facebook: Janice Beaudoin